Un correspondant du passé: les manuscrits de Nicolas-Fabri de Peiresc comme source de l’Antiquité expliquée