Le «geste philosophique de l’artiste» et la création de l’ordre du monde