Carrière, vu par son élève Ugo Bernasconi. Suivi d'une courte "liste de ses admirateurs" italiens