Fragments d’une reportation du commentaire de Gilles de Rome sur le premier livre des Sentences