Le Père L. J. Bataillon et le renouveau des études médiévales