«Il couroit à la mort au deffaut de la science». Montaigne e la logica della vita